Banière du site
L'affiche Le programme Les artistes Les sponsors Informations Presse Contact Devenir membre Liens
portrait de l'artiste

Nadège Rochat, violoncelle

www.nadege-rochat.com

Nadège Rochat, née en 1991 à Genève, commence le violoncelle à l'âge de 4 ans chez sa tante Fabienne Diambrini. Après avoir reçu un premier prix au concours français "Les archets de l'an 2000", elle suit l'enseignement privé de Jakob Clasen. Puis elle entre dans les classes pré-professionnelles du Conservatoire de Genève chez Daniel Haefliger.

En 2001 (alors âgée de 10 ans), elle est la plus jeune finaliste du concours international "Jeunes interprètes" présidé par J.P. Amoyal. En 2003, elle gagne le premier prix du concours français "Vatelot-Rampal", et donne ses premiers concerts en soliste avec orchestre (dans le cadre du "Festival international culturel pour les jeunes" à Shanghai, puis du festival "Le bois qui chante" à Château-d'Oex). En 2006, Nadège Rochat remporte un premier prix à la finale du "Concours des Jeunesses Musicales Suisses", ainsi que le "Prix du Crédit Suisse" et (pour la deuxième fois) le "Prix de la fondation SUISA" pour l'interprétation de "Trema" de Heinz Holliger.

Depuis 2006, elle étudie chez Maria Kliegel à la "Haute Ecole de Musique de Cologne". En 2007, elle obtient un premier prix national au concours des jeunesses musicales allemandes "Jugend musiziert" dans la catégorie "violoncelle solo", à la suite duquel elle se produit en musique de chambre dans la Philharmonie de Cologne (concert radiodiffusé par le WDR).

En 2008, elle interprète le concerto de Haydn en Do majeur, accompagnée par "l'Orchestre philharmonique Smetana de Prague" dirigé par Hans Richter. L'été qui suit, elle se produit en soliste avec "l'Orchestres des Collèges de Genève" dirigé par Philippe Béran lors d'une tournée en Chine. Plus tard on la retrouve dans la "Schumann-Haus" de Leipzig lors du "Euroarts Festival" ainsi qu' à l'auditorium Stravinsky dans le cadre du "Septembre musical" de Montreux. En juin 2009, Nadège Rochat remporte de nouveau un 1er prix national au concours "Jugend musiziert" ainsi que le "prix classique" pour l’interpretation de la 3ème sonate de beethoven. Elle se produit à la suite dans la "Philharmonie" de Cologne, le "Lichtburg" de Essen et la "Tonhalle" de Düsseldorf. Elle est titulaire d'une bourse de la fondation Carl Dörken.